Joseph, Henri de Jessé-Levas

- 1794

Informations générales
  • Décédé le 6 février 1794 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Présidence(s)

Présidence de l'Assemblée nationale
du 30 août 1790 au 11 septembre 1790

Mandat(s)

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 7 août 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Béziers (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Noblesse

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Béziers (Hérault) en 1746, mort à la prison de la Conciergerie de Paris le 6 février 1794, d'une ancienne famille du Languedoc, il embrassa l'état militaire et servit au régiment de Picardie, dans les armées du roi.

Capitaine de cavalerie au moment de la Révolution, il fut élu, le 26 mars 1780, député de la noblesse aux états généraux par la sénéchaussée de Béziers.

Son rôle à la Constituante ne fut pas sans importance. Il demanda que le trésor des églises fût converti en argent monnayé, et s'opposa au vote de la contribution du quart des revenus qui frappait tous les propriétaires. Président de l'Assemblée en août 1790, il proposa, en mars 1791, que le roi seul pût nommer les ministres et l'ordonnateur du trésor public, s'opposa à la réunion d'Avignon à la France, et combattit les résolutions relatives aux émigrés.

Incarcéré à Moulins sous la Terreur, il fut transféré à Paris à la Conciergerie, où il mourut subitement.