Antoine, Fabien Cholet

1744 - 1822

Informations générales
  • Né le 12 septembre 1744 à Paris ( - France)
  • Décédé le 30 décembre 1822 à Paris (Seine - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 30 août 1804 au 1er décembre 1810
Département
Seine-et-Oise
Groupe
Bonapartiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

député au Corps législatif de l'an XII à 1810, né à Paris, le 12 septembre 1744, mort à Paris, le 30 décembre 1822, étudia le droit. Il était procureur au Chatelet de Paris, quand il devint bailli de Béziers, le 25 décembre 1775. Il fut, en cette qualité, commis par le roi, le 10 novembre 1778, pour exercer l'emploi de secrétaire-greffier et de commissaire aux Etats de Languedoc. Privé de ses fonctions de bailli de Béziers le 2 décembre 1781, il obtint, le 15 janvier suivant, l'office de secrétaire du roi, conservateur, en la chancellerie de France, des hypothèques et oppositions sur les finances. Laisse sans emploi en 1789, et emprisonné comme suspect pondant le régime révolutionnaire, il était à peine sorti de prison, qu'il fut nommé (4 messidor an IV) conservateur des hypothèques à Versailles, et, le 27 messidor an IV, juge-suppléant au tribunal civil du même lieu. Promu titulaire le 15 floréal au V, il dut résigner son emploi de conservateur des hypothèques, incompatible avec la qualité de juge-président du tribunal civil de Versailles, le 2 frimaire au VI; il devint, le 14 germinal an VIII, juge au tribunal d'appel de la Seine, et, deux jours après, président du tribunal criminel de Versailles. Enfin, le 12 fructidor an XII, le Sénat conservateur lui donna à représenter le département de Seine-et-Oise au Corps législatif. (Il était membre de la Légion d'honneur depuis le 25 prairial.) Quand son mandat parlementaire fut expiré, Cholet fut compris (8 décembre 1810) au nombre des conseillers à la Cour impériale de Paris. Il présida, en cette qualité, la cour d'assises qui prononça la peine de mort contre Lavalette. Il s'était rallié à la Restauration, et il exerçait encore, à sa mort, en 1822, ses fonctions de magistrat. - Cholet avait été, le 28 janvier 1809, créé chevalier de l'Empire.