Jean-Baptiste, François , Etienne Charly

1748 - 1813

Informations générales
  • Né le 8 février 1748 à Pamiers ( - France)
  • Décédé le 8 avril 1813 à Toulouse (Haute-Garonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 12 octobre 1803 au 1er juillet 1808
Département
Ariège
Groupe
Bonapartiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

député au Corps législatif de l'an XII à 1808, né à Ramiers (Anege), le 8 février 1748, mort à Toulouse (Haute-Garonne), le 5 avril 1813, était fils de M. François de Charly, avocat au parlement, et de dame Anne de Ribante ; il fut lui-même, de 1771 à 1781, « avocat plaidant aux sénéchal et présidial de Pamiers. » Puis, il entra. dans la magistrature comme procureur du roi aux mêmes cours: il occupa cette fonction jusqu'en 1790. Syndic-général des Etats de Foix en 1781, il fut, de 1790 à 1792, membre du district de Mirepoix ; il fut encore juge au tribunal de Pamiers et commissaire du roi prés le même tribunal. Pendant la période révolutionnaire, Charly fut nommé aux emplois suivants : président du bureau de conciliation (de 1792 à l'an II), membre du jury d'instruction publique (du 9 brumaire an III au 5 brumaire an IV), président du tribunal civil de l'Ariège (du 6 brumaire an IV au 1er messidor an V III), enfin juge à la Cour d'appel de Toulouse (du 1er messidor an VIII au 1er brumaire an XII.) Le Sénat conservateur admit Charly, le 19 vendémiaire an XII, au Corps législatif impérial, comme député de l'Ariège; il y siégea, jusqu'en 1808, parmi les partisans les plus dociles de la politique de Napoléon. Promu, le 30 avril 1811, lors de la réorganisation du personnel judiciaire, conseiller à la cour impériale de Toulouse, Charly mourut dans l'exercice de ces dernières fonctions.