François, Augustin Prudhomme de Kérangon

1748 - 1827

Informations générales
  • Né le 3 septembre 1748 à Saint-Pol-de-Léon (Finistère - France)
  • Décédé le 5 novembre 1827 à Morlaix (Finistère - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 4 avril 1789 au 30 septembre 1791
Baillage
Lesneven - Bretagne (Type : Sénéchaussée)
Groupe
Tiers-Etat

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Saint-Pol-de-Léon (Finistère) le 3 septembre 1748, mort à Morlaix (Finistère) le 5 novembre 1827, fils de Joseph Prudhomme et d'Angélique-Pélagie Faisant, il se fit recevoir avocat au parlement, et fut nommé lieutenant des canonniers gardes-côtes à Saint-Pol-de-Léon et commissaire des Etats de Bretagne.

Le 4 avril 1789, le tiers-état de la sénéchaussée de Lesneven l'élut député aux Etats-Généraux par 93 voix; il prêta le serment du Jeu de paume, siégea dans la majorité réformatrice, et, le 6 juillet 1790, demanda que l'on fixât à Saint-Pol-de-Léon le siège de l'évêché des Côtes-du-Nord.

Elu maire de Saint-Pol en septembre 1791, il courut de sérieux dangers lors des émeutes provoquées (mars 1793) par la levée de 300,000 hommes, fut suspendu de ses fonctions par Prieur de la Côte-d'Or, représentant en mission, et décrété d'arrestation quelques jours avant thermidor.

Remis en liberté à la chute de Robespierre, il fut nommé, sous l'empire, vérificateur des douanes à Morlaix.