François Delort

1753 - 1831

Informations générales
  • Né le 3 novembre 1753 à Uzerche (Corrèze - France)
  • Décédé le 5 décembre 1831 à Uzerche (Corrèze - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 25 décembre 1799 au 1er juillet 1807
Département
Corrèze
Groupe
Modérés

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Anciens et au Corps législatif de l'an VIII à 1807, né à Uzerche (Corréze) le 3 novembre 1753, mort à Uzerche le 5 décembre 1831, il était avocat à Uzerche avant la Révolution.

Nommé, en 1791, administrateur du département de la Corrèze, puis, en ventôse an III, président du tribunal du district d'Uzerche, il fut élu, le 23 germinal an V, député de la Corrèze au Conseil des Anciens par 149 voix sur 181 votants. Il ne se fit pas remarquer dans cette assemblée. A la séance du 14 ventôse an VI, le député Sautereau présenta une motion tendant à la suspension de son collègue Delort comme parent d'émigré. La motion fut renvoyée à une commission, au nom de laquelle Sautereau, le 6 germinal an VI, proposa « d'exclure de toutes fonctions législatives le représentant Delort, beau-frère d'émigré. » Les représentants Armand et Malès firent rejeter la proposition par la question préalable, « attendu que Delort est dans le cas de l'exception. »

Delort, qui siégeait parmi les modérés, adhéra au coup d’Etat de brumaire, et fut nommé par le Sénat conservateur, le 4 nivôse an VIII, député de la Corrèze au nouveau Corps législatif. Juge Suppléant à la cour de Cassation, il sortit du Corps législatif, en 1807, pour occuper (16 février 1807) les fonctions de conseiller à la cour impériale de Limoges. Il fut admis à la retraite le 18 février 1829, et nommé conseiller honoraire.