Gabriel, Auguste de Mazancourt

1725 - 1809

Informations générales
  • Né le 26 mars 1725 à Vivières (Aisne - France)
  • Décédé le 21 mars 1809 à Breslau (Pologne)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Révolution
Législature
Assemblée nationale constituante
Mandat
Du 3 mai 1790 au 30 septembre 1791
Baillage
Villers-Cotterêts - Soissons (Type : Bailliage)
Groupe
Noblesse

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député en 1789, né à Viviéres (Aisne) le 26 mars 1725, mort à Breslau (Silésie) le 21 mars 1809, il entra au service en 1747, comme cornette au régiment de cavalerie qui, sous le nom de Noé, fut incorporé dans le régiment de Bourbon en 1761.

Capitaine de cavalerie en mars 1754, il fit les campagnes de Flandre, jusqu'en 1760. Il reçut, en février 1764, le brevet de mestre-de-camp, passa lieutenant-colonel au régiment de Bourbon-cavalerie au mois de novembre suivant, et fut fait brigadier des armées du roi le 16 avril 1767. Commandeur de l'ordre de Saint-Louis, il fut promu au grade de maréchal de camp le 1er mars 1780.

M. de Mazancourt fut nommé par le roi président des assemblées provinciales du Valois. Le 30 mars 1789, la noblesse du bailliage de Villers-Cotterêts le choisit comme député suppléant aux Etats-Généraux. Appelé à siéger le 9 avril 1790, par suite de la démission de M. de Barbançon, il opina avec la minorité, émigra en 1791, et alla rejoindre le prince de Condé, avec lequel il fit la campagne de 1792, comme commandant en chef des « chasseurs nobles ».

Licencié en 1801, il resta à l'étranger jusqu'à sa mort survenue à Breslau, en Silésie (1809). Il avait été fait, en 1795, grand-croix de Saint-Louis.

Date de mise à jour: juin 2018