Chrétien, David Sturtz

1753 -

Informations générales
  • Né le 19 décembre 1753 à Deux-ponts (Allemagne)
  • Décédé à une date inconnue

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 16 mars 1802 au 1er juillet 1811
Département
Départements de l'Empire français aujourd'hui en Allemagne

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

député au Corps législatif en l'an X et en 1807, né à Deux-Ponts (Allemagne) le 19 décembre 1753, mort à une date inconnue, fils du sieur Sturtz, conseiller de la régence, fit son droit à Gœttingue et à Nancy, fut reçu avocat, et devint successivement secrétaire de subdélégation, conseiller et avocat du prince, conseiller de la régence, juge des bailliages de Deux-Ponts et de Hombourg, membre de la commission centrale d'administration des pays conquis (an IV), commissaire national près le tribunal de Deux-Ponts (an V), membre de la régence du 2e arrondissement, et commissaire près le tribunal correctionnel de Deux-Ponts (an VI). Elu, le 25 ventôse an X, par le Sénat conservateur, député du département du Mont-Tonnerre au Corps législatif, il fit partie des commissions ecclésiastique, d'instruction, des hospices. Nommé sous-préfet de Deux-Ponts le 21 juillet 1806, il fut réélu, le 7 mars 1807, au Corps législatif, abandonna ses fonctions administratives pour siéger, mais, étant sorti du Corps législatif en 1811, les reprit le 24 juillet de la même année, et fut remplacé, sur sa demande, le 6 janvier 1814, après avoir déclaré (lettre au ministre du 2 décembre 1813) « son impropriété absolue d'amener la régularité des évacuations des malades et blessés. »