Emile, Jean-Pierre Dupré de Saint Maure

1772 - 1854

Informations générales
  • Né le 10 juin 1772 à Carcassonne ( - France)
  • Décédé le 22 juillet 1854 à Perreux (Yonne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 17 février 1807 au 1er juillet 1811
Département
Aude

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1807 à 1811, né a Carcassonne (Aude) le 10 juin 1772, mort à Perreux (Yonne) le 22 juillet 1854, il était fils de Nicolas Dupré, traducteur de Milton, directeur de l'Académie de médecine, et intendant de Guyenne de 1776 à 1785.

Il fut élevé par l'abbé Dupont des Jumeaux et suivit la carrière de la magistrature ; il était, en 1789, conseiller de grande chambre au parlement de Paris. La suppression des parlements le fit entrer dans l'armée. Adjudant-major du 4e bataillon de l'Aude, il fut nommé substitut du procureur de la commune de Carcassonne, puis passa à l'état-major de l'armée des Pyrénées-Orientales, et devint aide-de-camp du général d'Hargenvilliers.

En 1805, il fit jouer sur le théâtre de la rue de Chartres un vaudeville intitulé : la Jeunesse de Préville ; la même année (27 septembre), il devint secrétaire des commandements de la princesse Pauline Borghèse, et, le 17 février 1807, fut élu, par le Sénat conservateur, député de l'Aude au Corps législatif ; il en sortit en 1811.

Nommé sous-préfet de Beaune (8 avril 1813), il adhéra au retour des Bourbons, et reçut de Louis XVIII la croix de la Légion d'honneur.

Il se retira de la politique aux Cent-Jours, puis il alla en Russie en 1819, et revint mourir dans l'Yonne

On a de lui :
- Essai sur les relations commerciales du département de l'Aude (1808) ;
- Hier et aujourd'hui (1818) ;
- Anthologie russe (1823).