François, Noël Anquetin de Beaulieu

1749 - 1800

Informations générales
  • Né le 1er juillet 1749 à Beaulieu ( - )
  • Décédé le 15 février 1800 à Paris (Seine - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 25 décembre 1799 au 15 février 1800
Département
Seine-Inférieure

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Conseil des Anciens et au Corps législatif, né à Beaulieu (Calvados) vers 1749, mort à Paris, le 15 février 1800, il se déclara, en 1789, pour les principes de la Révolution ; il exerçait alors la profession d'homme de loi.

Nommé accusateur public, puis Procureur général syndic dans la Seine-Inférieure, il devint suspect de modérantisme en 1793 et fut quelque temps. proscrit.

Le 25 germinal an VII, il fut élu par son département député au Conseil des Anciens.

Favorable au coup d'Etat de Brumaire, il entra. le 4 nivôse an VIII, au Corps législatif, toujours comme député de la Seine-Inférieure; mais il n'y siégea que quelques semaines. En effet, son décès fut annoncé à la séance du 26 pluviôse. « Le Corps législatif, dit le procès-verbal officiel, ayant, en différentes circonstances, manifesté le désir et la volonté de rendre des hommages funèbres à ceux de ses membres que la mort lui avait enlevés, un membre propose : qu'il soit formé une députation de 64 membres chargés d'assister aux funérailles du citoyen Anquetin, au nom du Corps législatif. » La députation fut nommée, et le lendemain 27, jour des obsèques, Thiessé (de la Seine-Inférieure),. membre du Tribunat, prononça son éloge sur sa tombe. Il loua la « fermeté courageuse» du défunt dans « ces temps orageux où la famine et l'oppression moissonnaient tour à tour les citoyens de tous les âges. »