René, Pierre, François Morand

1744 - 1813

Informations générales
  • Né le 1er juillet 1744 à La commanderie-du-temple (Deux-Sèvres - France)
  • Décédé le 1er juillet 1813 à Boursonne (Aisne - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Consulat et Premier Empire
Législature
Corps législatif
Mandat
Du 25 décembre 1799 au 1er juillet 1806
Département
Deux-Sèvres

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

député au Conseil des Anciens et au Corps législatif, né à la Commanderie-du-Temple (Deux-Sèvres) en 1744 (le registre le plus ancien d'état civil qui existe dans cette commune est de 1806), mort au château de Boursonne (Aisne) en 1813, fils d'un avocat, se fit recevoir docteur en médecine et exerça sa profession à Niort; il y eut aussi le titre d'inspecteur d'eaux minérales. Partisan de la Révolution, il fut élu officier municipal (1789), secrétaire général de l'administration du département (1791), et (1795) commissaire du Directoire près la même administration, Le 22 germinal an V, le département des Deux-Sèvres le nomma député au Conseil des Anciens par 82 voix; il fit hommage au Conseil (28 ventôse suivant) des Voyages de Pythagore, devint secrétaire du conseil (1er prairial), et fit un rapport (4 prairial) sur les élections du Doubs. Favorable au coup d'Etat de brumaire, Morand fut choisi par le Sénat conservateur, le 4 nivôse an VIII, pour représenter les Deux-Sèvres au nouveau Corps législatif. Il y siégea jusqu'en 1806, et quitta la vie politique.