Jean, Joseph Tonnet-Hersant

1784 - 1875

Informations générales
  • Né le 5 octobre 1784 à Saint-loup ( - France)
  • Décédé le 12 mars 1875 à Boirateau (Deux-Sèvres - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Seconde Restauration - Chambre des députés des départements
Législature
IVe législature
Mandat
Du 8 avril 1828 au 20 avril 1829
Département
Deux-Sèvres
Groupe
Majorité ministérielle

Biographies

Jean Joseph Tonnet dit Tonnet-Hersant après son mariage avec Mlle Hersant, député de 1828 à 1830, né à Saint-Loup (Deux-Sèvres) le 5 octobre 1784, mort à Boirateau (Deux-Sèvres) le 12 mars 1875, entra à l'Ecole polytechnique, puis à l'Ecole d'application de Metz, et à sa sortie, en 1809, fut nommé lieutenant au 1er bataillon de pontonniers, et fit les campagnes d'Autriche et de Russie.

Capitaine d'état-major (12 juillet 1812), il prit part à la guerre de Saxe, devint inspecteur du train d'artillerie à Dresde (1813), coopéra à la défense de Metz (1814), à celle de Strasbourg (1815), fut mis en non-activité à la seconde Restauration, et donna sa démission en 1816.

D'opinions libérales, il tenta de se faire élire candidat à la députation, en août 1815, dans le collège électoral de Parthenay (Deux-Sèvres); mais ce collège d'arrondissement lui préféra M. Busche, ancien préfet du département, qui d'ailleurs ne fut pas élu au scrutin définitif.

Maire d'Ardin, conseiller général du canton de Coulonges, M. Tonnet entra à la Chambre, à l'élection partielle, motivée le 8 avril 1828 dans le 2e arrondissement électoral des Deux-Sèvres (Niort) par l'invalidation de M. Mauguin; il fut élu par 281 voix (320 votants, 474 inscrits), contre 19 à M. Chebrou de la Roulière et 7 au général Aymé. Il prit place dans la majorité constitutionnelle : mais, atteint dans sa fortune, et ayant vu le montant de ses impositions tomber au-dessous du cens d'éligibilité de 1,000 francs, il crut devoir donner sa démission (20 avril 1829), et fut remplacé, la 20 juin 1829, par M. Tribert.

Il se retira alors à la campagne, s'occupa d'agriculture, et mourut à 91 ans.




Jean Joseph Tonnet dit Tonnet-Hersant après son mariage avec Mlle Hersant, député de 1828 à 1830, né à Saint-Loup (Deux-Sèvres) le 5 octobre 1784, mort à Boirateau (Deux-Sèvres) le 12 mars 1875, entra à l'Ecole polytechnique, puis à l'Ecole d'application de Metz, et à sa sortie, en 1809, fut nommé lieutenant au 1er bataillon de pontonniers, et fit les campagnes d'Autriche et de Russie.

Capitaine d'état-major (12 juillet 1812), il prit part à la guerre de Saxe, devint inspecteur du train d'artillerie à Dresde (1813), coopéra à la défense de Metz (1814), à celle de Strasbourg (1815), fut mis en non-activité à la seconde Restauration, et donna sa démission en 1816.

D'opinions libérales, il tenta de se faire élire candidat à la députation, en août 1815, dans le collège électoral de Parthenay (Deux-Sèvres); mais ce collège d'arrondissement lui préféra M. Busche, ancien préfet du département, qui d'ailleurs ne fut pas élu au scrutin définitif.

Maire d'Ardin, conseiller général du canton de Coulonges, M. Tonnet entra à la Chambre, à l'élection partielle, motivée le 8 avril 1828 dans le 2e arrondissement électoral des Deux-Sèvres (Niort) par l'invalidation de M. Mauguin; il fut élu par 281 voix (320 votants, 474 inscrits), contre 19 à M. Chebrou de la Roulière et 7 au général Aymé. Il prit place dans la majorité constitutionnelle : mais, atteint dans sa fortune, et ayant vu le montant de ses impositions tomber au-dessous du cens d'éligibilité de 1,000 francs, il crut devoir donner sa démission (20 avril 1829), et fut remplacé, la 20 juin 1829, par M. Tribert.

Il se retira alors à la campagne, s'occupa d'agriculture, et mourut à 91 ans.

Date de mise à jour: octobre 2015