Jean, Michel Christophle

1851 - 1916

Informations générales
  • Né le 21 novembre 1851 à Loire (Rhône-et-Loire - France)
  • Décédé le 6 janvier 1916 à Lyon (Rhône - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 8 mai 1898 au 31 mai 1902
Département
Isère
Groupe
Républicains progressistes

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 21 novembre 1851 à Loire (Rhône), mort le 6 janvier 1916 à Lyon (Rhône). Député de l'Isère de 1898 à 1902.

Propriétaire-viticulteur à Eyzin-Pinet (Isère), conseiller général de l'Isère pour le canton de Vienne-sud de 1895 à 1910, membre de la Commission départementale, maire d'Eyzin-Pinet, Jean, Michel Christophle se présenta aux élections générales législatives du 8 mai 1898 dans la première circonscription de Vienne (Isère) et fut élu au premier tour de scrutin, par 9.216 voix contre 5.776 à M. Joseph Jouffray, député sortant radical, sur 16.485 votants.

Inscrit au groupe républicain progressiste, et membre de diverses commissions spéciales, il déposa une proposition de loi ayant pour objet d'ouvrir un crédit destiné à venir en aide aux populations et aux communes de l'arrondissement de Vienne éprouvées par les inondations du mois de janvier 1899 (1899), et un rapport sur des opérations électorales. Il n'aborda jamais la tribune.

Aux élections générales des 27 avril et 11 mai 1902, il subit un échec au deuxième tour de scrutin, ne recueillant que 487 voix, contre 10.266 à M. Louis Buyat, sur 11.546 votants. Il avait obtenu au premier tour 6.254 suffrages contre 6.576 à M. Louis Buyat, et devant ce revers s'était retiré purement et simplement.

Il resta membre du conseil général jusqu'en 1910, puis vécut éloigné de la politique, et mourut le 6 janvier 1916 à Lyon, à l'âge de 65 ans.

Il était Chevalier du Mérite agricole et titulaire d'une Médaille de sauvetage.