François Morel

1871 - 1938

Informations générales
  • Né le 22 mars 1871 à Graulhet (Tarn - France)
  • Décédé le 17 janvier 1938 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
XIIIe législature
Mandat
Du 11 mai 1924 au 31 mai 1928
Département
Tarn
Groupe
Radical et radical-socialiste

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 22 mars 1871 à Graulhet (Tarn), mort le 17 janvier 1938 à Paris.

Député du Tarn de 1924 à 1928.

Industriel, puis propriétaire viticulteur, François Morel est conseiller général du Tarn quand il se présente, dans son département, aux élections législatives de 1924 sur la liste du bloc des gauches dont Paul-Boncour est la tête. Il est élu avec 47.322 voix sur 82.755 suffrages exprimés.

A la Chambre, il s'inscrit au groupe radical et radical-socialiste et fait partie de plusieurs commissions, notamment de la commission de l'enseignement et des beaux-arts au nom de laquelle il rapporte, en 1925, un projet de loi relatif à l'enseignement secondaire des jeunes filles ; de la commission des pensions qui le désigne comme rapporteur d'une proposition de loi modifiant la législation des pensions des armées de terre.

Auteur, en 1927, d'une proposition de loi ayant pour objet de modifier la loi électorale rétablissant le scrutin uninominal pour l'élection des députés, il avait en 1924 fait partie d'une commission d'enquête chargée de rechercher l'origine des fonds ayant servi à tous les partis durant la campagne électorale.

Il ne s'est pas représenté aux élections de 1928.

Il est mort le 17 janvier 1938 à Paris dans sa soixante-septième année.