Alexis de Lespinay

1854 - 1906

Informations générales
  • Né le 10 janvier 1854 à Chantonnay (Vendée - France)
  • Décédé le 1er juillet 1906 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIIe législature
Mandat
Du 8 mai 1898 au 31 mai 1902
Département
Vendée
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
VIIIe législature
Mandat
Du 27 avril 1902 au 31 mai 1906
Département
Vendée
Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IXe législature
Mandat
Du 6 mai 1906 au 1er juillet 1906
Département
Vendée

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1889 à 1940 (Jean Jolly)

Né le 10 janvier 1854 à Chantonnay (Vendée), mort le 1er juillet 1906 à Paris (7e).

Député de la Vendée de 1898 à 1906.

Zénobe de Lespinay naquit en Vendée, dans le manoir familial de Chantonnay, le 10 janvier 1854. Il était issu d'une très vieille famille noble de Bretagne, monarchiste puis ralliée à l'Empire, qui comptait un marquis de Lespinay député en 1811 et le général baron de Lespinay (1789-1869), baron d'Empire en 1814, maréchal de camp en 1827 et commandeur de la Légion d'honneur.

Après ses études Lespinay se consacra à la gestion de ses propriétés rurales et de sa fortune mais accepta, sous la IIIe République, la mairie de Chantonnay avant d'être élu conseiller général. Il était membre de la Société des agriculteurs de France.

Aux élections générales du 8 mai 1898, il se présenta comme candidat conservateur contre Marcheguy, député sortant républicain qu'il battit au premier tour de scrutin par 9.347 voix contre 8.688 sur 18.499 votants et 21.492 inscrits.

Siégeant parmi les membres de la droite conservatrice, Lespinay appartint à la commission du commerce et de l'industrie.

Il intervint en 1901 pour demander une amélioration du statut des agents des haras nationaux et déposa une proposition de loi tendant à indemniser les victimes de l'orage du 9 juin 1901 à LaRoche-sur-Yon.

Aux élections générales du 27 avril 1902, il se représenta et triompha sans peine de son adversaire républicain, Foy, par 10.896 voix contre 7.994 sur 19.308 votants et 21.607 inscrits.

Il appartint aux commissions de l'agriculture et du commerce et intervint, lors de la discussion du budget de l'Instruction publique de 1903, sur le fonctionnement des pensionnats des écoles primaires supérieures de garçons.

Le 6 mai 1906, de nouveau candidat, il fut encore élu par 10.350 voix sur 19.369 votants et 22.344 inscrits contre 9.428 suffrages à son adversaire républicain, Daniel Lacombe, qui devait pourtant bientôt lui succéder. En effet, le marquis de Lespinay mourut à l'âge de 52 ans, le 1er juillet 1906 à Paris.