Antoine, Scaevola Duché

1843 - 1887

Informations générales
  • Né le 8 juin 1843 à Saint-etienne (Loire - France)
  • Décédé le 21 décembre 1887 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 18 octobre 1885 au 21 décembre 1887
Département
Loire
Groupe
Gauche républicaine

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député de 1885 à 1887, né à Saint-Étienne (Loire) le 8 juin 1843, mort à Paris le 24 décembre 1887, fils de Tristan Mathieu Duché qui avait été représentant en 1849, il suivit son père dans l'exil en Angleterre.

En 1865, il revint en France, s'occupa activement de politique, et collabora, aux journaux républicains de la Loire. Porté sur la liste républicaine de la Loire aux élections législatives du 8 février 1871, il échoua avec 25,116 voix sur 89,275 votants.

Conseiller général de la Loire (1880) pour le 1er canton de Saint-Étienne, collaborateur de l'Eclaireur de Saint-Étienne, du Républicain de la Loire, etc., il échoua, une seconde fois, à l'élection partielle du 5 avril 1885, dans la 1re circonscription de Saint-Étienne, où il s'agissait de remplacer M. Bertholon, décédé. Il n'obtint que 6,366 voix contre 7,365 données au candidat radical élu, M. Amouroux.

Le 4 octobre 1885, il fut porté sur la liste opportuniste de la Loire, et passa, le 7e sur 9, avec 64,072 voix sur 116,857 votants et 151,072 inscrits. Il prit place à la gauche républicaine, fut un des auteurs et des défenseurs à la tribune de la proposition relative à l'expulsion des princes (février 1886), qui fut combattue par M. de Freycinet et repoussée alors (4 mars) par 330 voix contre 193; fut un des promoteurs de l'Association de « propagande républicaine », organisée le 27 février 1887, et combattit la surtaxe des céréales, qui fut votée (mars 1887) par 312 voix contre 233. Il mourut en décembre suivant.