Joseph Rumillet-Charretier

1833 - 1916

Informations générales
  • Né le 3 juillet 1833 à Champagneux ( - France)
  • Décédé le 27 octobre 1916 à Vals-près-le-puy (Allier - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Troisième République - Chambre des députés
Législature
IVe législature
Mandat
Du 18 octobre 1885 au 14 octobre 1889
Département
Haute-Loire
Groupe
Gauche républicaine

Biographies

Député de 1885 à 1889, né à Champagneux (Savoie) le 3 juillet 1833, distillateur au Puy, juge au tribunal de commerce de cette ville, conseiller municipal, et président du syndicat des distillateurs de la Haute-Loire, il fut porté à la députation sur la liste républicaine de ce département le 4 octobre 1885, et élu, le 5e et dernier, au second tour, par 35,316 voix (70,769 votants, 86,398 inscrits).

Il prit place à gauche, soutint la politique des ministères républicains, vota l'expulsion des princes, et, dans la dernière session, s'abstint sur le rétablissement du scrutin d'arrondissement (11 février 1889) et sur l'ajournement indéfini de la révision de la Constitution, et se prononça

- pour les poursuites contre trois députés membres de la Ligue des patriotes,
- pour le projet de loi Lisbonne restrictif de la liberté de la presse,
- pour les poursuites contre le général Boulanger.


Né le 3 juillet 1833 à Champagneux (Savoie), mort le 27 octobre 1916 à Vals près le puy (Haute-Loire).

Député de la Haute-Loire de 1885 à 1889. (Voir première partie de la biographie dans ROBERT ET COUGNY, Dictionnaire des Parlementaires, t. V, p. 228.)

Joseph Rumillet qui avait ajouté à son nom celui de sa femme ne se représenta pas aux élections de 1889 et ne fit plus acte de candidature désormais, se consacrant au conseil municipal du Puy et à sa distillerie.

Il mourut à Vals-près-le-Puy, dans la banlieue du Puy, le 27 octobre 1916 à l'âge de 83 ans.

Il était chevalier de la Légion d'honneur.