Claude, François Colas

1829 - 1903

Informations générales
  • Né le 7 mars 1829 à Jouvençon (Saône-et-Loire - France)
  • Décédé le 22 février 1903 à Constantine (Algérie)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 17 février 1871 au 22 janvier 1875
Département
Anciens départements d'Algérie
Groupe
Union républicaine

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant à l'Assemblée nationale de 1871, né à Jouvençon (Saône-et-Loire), le 7 mars 1829, il n'avait aucun antécédent politique.

Colon algérien, et d'opinions républicaines, il fut élu, le 17 février 1871, représentant de Constantine à l'Assemblée nationale, le 2e et dernier, par 3,845 voix sur 11,522 inscrits. Il prit place à l'Union républicaine et vota:

- contre la paix,
- contre les prières publiques,
- contre l'abrogation des lois d'exil,
- pour le retour de l'Assemblée à Paris,
- pour la dissolution,
- contre la démission de Thiers au 24 mai,
- contre le septennat,
- contre la loi des maires,
- et contre le ministère de Broglie, etc.

M. Colas donna sa démission en 1875, avant la fin de la législature.