Joseph, Eugène de Villardi de Montlaur

1815 - 1895

Informations générales
  • Né le 1er octobre 1815 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 17 juillet 1895 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Allier
Groupe
Union des Droites

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, né à Paris le 1er octobre) 1815, issu d'une famille de Toscane, propriétaire et membre de la société d'agriculture de l'Allier, conseiller général du canton d'Escurolles de 1852 à 1870, officier de la Légion d'honneur (9 mai 1868), il commanda, en 1870, un bataillon de mobiles du Loir-et-Cher, et fut élu, le 8 février 1871, représentant de l'Allier à l'Assemblée nationale, le 7e et dernier, par 49 741 voix (76 640 votants, 106 359 inscrits).

Il prit place à droite, fut rapporteur des pétitions demandant l'intervention du gouvernement en faveur du rétablissement du pouvoir temporel du pape, signa l'adresse des députés syllabistes, et vota :

- pour la paix,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- pour la pétition des évêques,
- pour le pouvoir constituant,
- contre le service de trois ans,
- pour la démission de Thiers,
- pour le septennat,
- pour le ministère de Broglie,
- contre l'amendement Wallon,
- contre les lois constitutionnelles.

Il quitta la vie politique après cette législature.

M. de Montlaur s'occupa surtout d'agriculture et de littérature ; on a de lui :

- Portraits, paysages et impressions (1844) ;
- De l'agriculture en France (1845) ;
- La question italienne (1846) ;
- Giacomo Leopardi (1845) ;
- De l'ordre social (1830) ;
- De l'Italie et de l'Espagne (1852) ;
- La vie et le rêve (1864).

Il collabora aussi au Courrier français.