Paul de Salvandy

1830 - 1908

Informations générales
  • Né le 13 juillet 1830 à Paris (Seine - France)
  • Décédé le 30 mars 1908 à Paris (Paris - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Eure
Groupe
Centre gauche

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, né à Paris le 13 juillet 1830, fils du député et ministre Narcisse Achille de Salvandy, il fit ses études au collège Henri IV, et dut à son nom d'être nommé secrétaire du préfet de la Haute-Loire.

Il quitta cette situation au coup d'Etat de 1851, revint à Paris terminer son droit, fut reçu avocat, devint secrétaire de la conférence des avocats, et obtint le diplôme de docteur en droit (1855) avec une thèse sur L'histoire et la législation des gains de survie entre époux. Il entra à l'administration du chemin de fer Paris-Lyon-Méditerranée, devint membre du conseil d'administration de la compagnie, et, pendant le siège de Paris (1870-1871), fit partie du 19e bataillon de la garde nationale.

Riche propriétaire dans l'Eure, il fut élu, le 8 février 1871, représentant de ce département à l'Assemblée nationale, le 6e sur 8, par 40,114 voix (59,749 votants, 122,706 inscrits). Partisan de la politique de Thiers, il s'inscrivit au centre gauche, et vota:

- pour la paix,
- pour les prières publiques,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- contre le pouvoir constituant de l'Assemblée,
- contre la chute de Thiers,
- contre le septennat,
- contre le ministère de Broglie,
- pour les amendements Wallon et Pascal Duprat,
- pour les lois constitutionnelles.

Il avait pris la parole (septembre 1871) sur la question du transport des journaux. Il ne se représenta pas dans l'Eure aux élections du 20 février 1876.

On a de lui : Les chemins de fer devant l'opinion publique (1806).