Gabriel, Louis de Saint-Victor

1824 - 1893

Informations générales
  • Né le 24 mars 1824 à Lyon (Rhône-et-Loire - France)
  • Décédé le 12 mars 1893 à Rome (Italie )

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Rhône
Groupe
Union des Droites

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, né à Lyon (Rhône) le 24 mars 1824, d'une vieille famille du Beaujolais, il s'occupa d'abord d'agriculture, et fonda, en 1866, le comice agricole de Tarare ; il obtint une prime d'honneur au concours régional de 1869.

Membre fondateur de la Société des agriculteurs de France, président du comice agricole de Tarare, chevalier du Saint-Sépulcre et de François Ier des Deux-Siciles, il fut élu, le 8 février 1871, représentant du Rhône à l'Assemblée nationale, le 13e et dernier, par 56,291 voix (117,523 votants, 185,134 inscrits). Il se fit inscrire à la réunion des Réservoirs, signa l'adresse des députés syllabistes, et vota avec la droite,

- pour la paix,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- pour la pétition des évêques,
- contre le service de trois ans,
- pour la démission de Thiers,
- pour le septennat,
- contre le ministère de Broglie,
- et contre les lois constitutionnelles.

Il échoua ensuite à la députation, dans la 2e circonscription de Villefranche, le 20 février 1876, avec 3,690 voix contre 12,526 à l'élu M. Perras, républicain, et 2,342 à M. Vernhette, et ne fut pas plus heureux, le 14 octobre 1877, avec 6,960 voix contre 12,841 à l'élu, M. Perras, député sortant.