Louis Lempereur de Saint-Pierre

1825 - 1889

Informations générales
  • Né le 4 février 1825 à Dôle (Jura - France)
  • Décédé le 2 février 1889 à Versailles (Yvelines - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Manche
Groupe
Union des Droites

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, né à Dôle (Jura) le 4 février 1825, mort à Versailles (Yvelines) le 2 février 1889, fils de Claude François Joseph Lempereur qui avait été représentant du peuple en 1848, avocat, ancien conseiller général et maire de Dôle, président du comice agricole de Sartilly (Manche), il fut élu, le 8 février 1871, représentant de la Manche à l'Assemblée nationale, le 3e sur 11, par 73,743 voix (98,856 votants, 153,878 inscrits).

Monarchiste et catholique, il fit partie du cercle des Réservoirs et de la réunion Colbert, et signa l'adresse des députés syllabistes au pape. Il avait déclaré « qu'il attendrait avec patience le dernier mot du suffrage universel ». Il vota:

- pour la paix,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- pour la pétition des évêques,
- pour le pouvoir constituant de l'Assemblée,
- contre le service de trois ans,
- pour la démission de Thiers,
- pour la prorogation des pouvoirs du maréchal,
- pour le ministère de Broglie,
- contre le retour à Paris,
- contre la dissolution,
- contre les lois constitutionnelles.

Nommé conseiller général du canton de Sartilly, le 8 octobre 1871, il obtint, sans être candidat, le 20 février 1876, dans la 2e circonscription d'Avranches, 203 voix sur 11,014 votants ; il avait renoncé à la vie politique.