Alexandre Jullien

1823 - 1898

Informations générales
  • Né le 23 juillet 1823 à Lyon (Rhône-et-Loire - France)
  • Décédé le 4 février 1898 à Saint-clair-sur-rhône (Isère - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Loire
Groupe
Union des Droites

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871, né à Lyon (Rhône) le 23 juillet 1823, directeur des forges de Terres-Noires, la Voulte et Bessèges, administrateur de la succursale de la Banque de France et du Crédit lyonnais à Lyon, conseiller général de la Loire de 1851 à 1870, marié à la petite-fille de M. de Pommerol, député sous la Restauration, maire de Pélussin, il fut élu, le 8 février 1871, représentant de la Loire à l'Assemblée nationale, le 5e sur 11, par 49,100 voix (89,275 votants, 143,320 inscrits).

Il siégea à droite, se fit inscrire aux réunions Colbert et des Réservoirs, fit partie de la commission de l'enquête parlementaire sur l'industrie houillère et de celle de la révision des marchés, et vota:

- pour la paix,
- pour les prières publiques,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- pour le 24 mai,
- pour la démission de Thiers,
- pour la prorogation des pouvoirs du Maréchal,
- pour la loi des maires,
- pour le ministère de Broglie,
- contre l'amendement Barthe,
- contre le retour à Paris,
- contre la dissolution,
- contre la proposition du centre gauche,
- contre l'amendement Wallon,
- contre les lois constitutionnelles.

Non réélu en 1876, il échoua encore, aux élections qui suivirent la dissolution de la Chambre par le cabinet du 16 mai, le 14 octobre 1877, malgré l'appui officiel; la 3e circonscription de Saint-Etienne ne lui donna que 4,587 voix contre 10,939 au député sortant, M. Richarme (un des 363). Chevalier de la Légion d'honneur (1865).