Henri, Bertrand, Marie de Kergariou

1807 - 1878

Informations générales
  • Né le 26 décembre 1807 à Bringolo (Côtes d'Armor - France)
  • Décédé le 9 octobre 1878 à Versailles (Yvelines - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Assemblée Nationale
Législature
Mandat
Du 8 février 1871 au 7 mars 1876
Département
Ille-et-Vilaine
Groupe
Union des Droites

Mandats au Sénat ou à la Chambre des pairs

Sénateur
du 30 janvier 1876 au 9 octobre 1878

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Représentant en 1871 et sénateur de 1876 à 1878, né au château de la Grand'Ville, commune de Bringolo (Côtes-du-Nord), le 26 décembre 1807, mort à Versailles (Seine-et-Oise) le 9 octobre 1878, il entra dans la diplomatie en 1829, donna sa démission aux événements de juillet 1830, et se livra dès lors à l'agriculture.

Riche propriétaire et maire de la Gouasnière, président du comice agricole de Saint-Servant, membre de la chambre d'agriculture de l'arrondissement de Saint-Malo, il fut élu, le 8 février 1871, représentant d'Ille-et-Vilaine, à l'Assemblée nationale, le 12e et dernier, par 87,719 voix (109,672 votants, 142,751 inscrits). Légitimiste, inscrit à la réunion des Réservoirs, il signa la demande de rétablissement de la monarchie et l'adresse des députés syllabistes au pape, et vota:

- pour la paix,
- pour les prières publiques,
- pour l'abrogation des lois d'exil,
- pour le 24 mai,
- pour la démission de Thiers,
- pour la prorogation des pouvoirs du Maréchal,
- pour la loi des maires,
- pour le ministère de Broglie,
- contre l'amendement Barthe,
- contre le retour à Paris,
- contre la dissolution,
- contre la proposition du centre gauche,
- contre l'amendement Wallon,
- contre les lois constitutionnelles.

Aux premières élections sénatoriales du 30 janvier 1876, il fut élu sénateur d'Ille-et-Vilaine, le 3e et dernier, par 261 voix sur 459 votants ; il vota constamment avec la droite et mourut au cours de la législature.