Prosper, Louis, Amaury de Lagrange

1788 - 1865

Informations générales
  • Né le 3 octobre 1788 à Douai ( - France)
  • Décédé le 26 mai 1865 à Douai (Nord - France)

Mandats à l'Assemblée nationale ou à la Chambre des députés

Régime politique
Second Empire - Corps législatif
Législature
Ire législature
Mandat
Du 29 février 1852 au 29 mai 1857
Département
Nord
Groupe
Majorité dynastique

Biographies

Biographie extraite du dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889 (Adolphe Robert et Gaston Cougny)

Député au Corps législatif de 1852 à 1857, né à Douai (Nord) le 3 octobre 1788, mort à Douai le 26 mai 1865, il entra à l'Ecole polytechnique en 1804, reçut le baptême du feu à Wagram comme lieutenant en second au 8e régiment d'artillerie, passa dans les batteries du corps de la vieille garde au moment de la campagne de Russie, assista à Vitespk, à la Moskowa, à Krasnoë, au passage de la Bérésina, fit sa retraite sur Wilna à travers mille dangers, se battit à Dresde et à Leipzig en 1813, et, durant la campagne de France, combattit à Montmirail, à Champaubert, à Laon, à Saint-Dizier et à Montereau.

Il assista, dans la cour du château de Fontainebleau, aux adieux de l'empereur ; il était alors chef d'escadron d'artillerie.

La Restauration le nomma directeur de la fonderie de Douai. Quelques années plus tard, il devint lieutenant-colonel à l'artillerie de la garde royale, et fut appelé, en juillet 1830, à défendre la dynastie contre le mouvement populaire. Il se montra plein de prudence et parvint à ne pas engager sa troupe.

Sous-directeur de l'artillerie à Douai, puis directeur à Alger et à Lille, il fut admis à la retraite, comme colonel d'artillerie, le 30 juin 1839, et se retira à Douai.

Le 29 février 1852, il fut élu député au Corps législatif dans la 4e circonscription du Nord, par 19 858 voix (20 003 votants, 28 162 inscrits), avec l'appui du gouvernement. Quelques mois plus tard, le 11 août, il fut nommé conseiller municipal de Douai.

Député de la majorité, il ne se représenta pas aux élections de 1857.

Officier de la Légion d'honneur et chevalier de Saint-Louis