La République dans la tourmente (1939-1945)

Partager

Le Massilia

Le 21 juin 1940, le Massilia embarque vingt-sept parlementaires à destination de Casablanca

Chargement...

La défaite militaire de mai et juin 1940 n'a pas de précédent dans l'histoire de France. En quelques semaines l'armée française est vaincue. Les pouvoirs publics, repliés à Bordeaux puis à Vichy, perdent toute capacité d'initiative et de résistance. La République disparaît sans coup férir, laissant la place à un régime rétrograde, soumis à l'ennemi et qui va collaborer avec lui.

Réfugié à Londres, le général de Gaulle, pendant dix jours sous-secrétaire d'État à la guerre dans le Gouvernement de Paul Reynaud, lance le 18 juin 1940 un appel solennel à la résistance. D'abord seul, il est progressivement rejoint par un nombre croissant de Français qui n'acceptent ni l'occupation allemande, ni la honte de l'armistice, ni le régime de Vichy. Avec les mouvements de résistance qui se placent peu à peu sous son autorité, la France Libre incarne les valeurs républicaines et prépare leur restauration sur l'ensemble du territoire national.

La France participe de nouveau à la guerre, aussi bien à l'extérieur, à partir des territoires français soustraits à l'autorité de Vichy, en Afrique équatoriale ou en Afrique du Nord, qu'à l'intérieur. Les réseaux et les mouvements de résistance vont apporter un concours de plus en plus actif aux Alliés, sous des formes variées : renseignement, sabotage et, après le débarquement, actions militaires sur les arrières des forces allemandes.

Dans le cadre du Conseil national de la Résistance, s'ébauche une réflexion en profondeur sur les institutions et l'organisation de la France après la Libération, au plan économique, social et politique.

En dépit des fortes réticences des États-Unis, la France Libre parvient, aussitôt après le débarquement de Normandie, à installer l'autorité française sur l'ensemble des territoires libérés. Dès la libération de Paris, le Gouvernement provisoire de la République française rétablit les libertés républicaines et engage une série de réformes qui seront mises en oeuvre tout au long des années 1944 et 1945.

English  S'authentifier
Retour haut de page