Thématique n° 2 : La place et l’image des femmes dans les médias audiovisuels et sur Internet

Contenu du questionnaire

Afin de faire reculer les préjugés sur la place et le rôle des femmes et des hommes dans la société, la loi du 4 août 2014 comprend trois dispositions destinées à améliorer la représentation des femmes dans les médias audiovisuels et à renforcer la lutte contre les contenus sexistes sur Internet :

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel doit assurer le respect des droits des femmes dans le domaine de la communication audiovisuelle, en veillant à la juste représentation des femmes et des hommes et à l’image des femmes dans les programmes audiovisuels.

Pour en savoir plus : article 3-1 de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication

Les télévisions et les radios nationales doivent contribuer à la lutte contre les violences faites aux femmes et contre les préjugés sur la place et le rôle des femmes et des hommes dans la société, en diffusant des programmes spécifiques à ces sujets.

Pour en savoir plus : article 20-1 A de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication

Le dispositif de signalement de contenus illicites sur Internet – déjà applicable à l’incitation aux violences faites aux femmes – est étendu à l’incitation à la haine à l’égard des personnes en raison de leur sexe. Les fournisseurs d’accès à Internet et les hébergeurs de sites ont ainsi l’obligation de mettre en place un dispositif facilement accessible et visible permettant à toute personne de porter à leur connaissance ce type de contenus. Ces signalements doivent être transmis aux services chargés de la lutte contre la cybercriminalité.

Pour en savoir plus : article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique

Cette consultation est désormais fermée. Merci d'y avoir participé.

Question n° 2

  1. La sous-représentation des femmes parmi les présentateurs-trices, les animateurs-trices, les journalistes et les chroniqueurs-euses
  2. La sous-représentation des femmes parmi les personnes invitées dans les émissions audiovisuelles
  3. La vision stéréotypée de la place et du rôle des femmes et des hommes dans la société
  4. La diffusion de propos ou de messages au contenu sexiste
  5. La banalisation des violences faites aux femmes
  6. Autre
Question n° 3

  1. Oui
  2. Non
Question n° 4

  1. Très bien respectée
  2. Assez bien respectée
  3. Peu respectée
  4. Pas du tout respectée
Question n° 5

  1. Augmenter le nombre des femmes parmi les présentateurs-trices, les animateurs-trices, les journalistes et les chroniqueurs-euses
  2. Augmenter la représentation des femmes parmi les personnes invitées dans les émissions audiovisuelles
  3. Diffuser davantage d’œuvres ou de sujets réalisés par des femmes
  4. Diffuser davantage de programmes pour informer sur les conséquences des inégalités entre les femmes et les hommes
  5. Lancer une campagne de communication spécifique aux droits des femmes (par exemple, pour informer sur les conséquences de la diffusion d’images dégradantes des femmes)
  6. Autre
Question n° 6

  1. Oui
  2. Non
Question n° 7

  1. Très bien respectée
  2. Assez bien respectée
  3. Peu respectée
  4. Pas du tout respectée
Question n° 8

  1. Parfaitement adapté
  2. Adapté
  3. Peu adapté
  4. Pas du tout adapté
Question n° 9

  1. Inciter les fournisseurs d’accès et les hébergeurs de sites à promouvoir le rôle des lanceurs d’alerte dans le signalement de contenus illicites
  2. Renforcer la capacité des fournisseurs d’accès et des hébergeurs de sites à juger du caractère illicite des contenus
  3. Augmenter les moyens des services chargés de la lutte contre la cybercriminalité destinataires des signalements
  4. Autre
Question n° 10

Questions précédentes Questions suivantes
Retour haut de page